OUVRAGE DE MARIE DE HENNEZEL

L'adieu interdit

Alors que les mesures sanitaires liées à l’épidémie du Covid-19 instaurent le confinement absolu pour les personnes âgées et vulnérables au printemps 2020, Marie de Hennezel observe de très près les effets délétères de l’interdiction des visites : perte du goût de vivre, mort dans la solitude des personnes à qui leurs proches ne peuvent venir dire adieu, deuil impossible.

Psychologue, ayant consacré une grande partie de sa vie à œuvrer auprès des mourants, à recueillir la parole en souffrance et à convaincre les décideurs des avancées nécessaires au mourir dans la dignité, Marie de Hennezel s’insurge contre le défaut d’éthique qui a caractérisé la gestion de l’épidémie.

Ce livre est avant tout un cri d’alarme nécessaire – « Plus jamais ça ! » – qui participe à l’indispensable prise de conscience collective de l’appréhension de la mort dans nos sociétés.

Site d’édition : www.plon.fr

Biographie : Marie de Hennezel