Jean-Michel Filippi

Jean-Michel Filippi

Dans le prolongement de ses études scientifiques – ingénieur ENSEEIHT et ingénieur Génie Atomique, il est recruté au CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives), où il effectue tout son parcours professionnel de 1980 à 2020, en tant que physicien, analyste de la sûreté et contrôleur de gestion.

En 1989, il adhère à la CFTC (La vie à défendre), dont les valeurs le séduisent : le respect de la dignité de chaque personne, le bien commun, la subsidiarité, la fraternité. Dans l’exercice de ses mandats, il contribue à l’amélioration des conditions de travail des salariés et à leur information dans toutes les étapes de leur carrière professionnelle.

Profondément convaincu que « la Jeunesse est le trésor de l’avenir », il s’engage dans l’enseignement de la physique nucléaire à la Fondation EPF à Sceaux, de 1985 à 2015, avec la détermination inébranlable de maintenir avec les élèves un profond niveau d’égalité et d’impartialité.

En 1982, il adhère au bouddhisme de Nichiren Daishonin au sein de la Soka Gakkai, et devient disciple de Daisaku Ikeda, militant pour la paix, romancier, essayiste, photographe et poète.