Le 05 avril 2021, Corine Sombrun sur Europe 1

D’abord regardée avec méfiance en occident, la transe chamanique est désormais étudiée par des scientifiques. Corine Sombrun, écrivaine et ethno-musicienne, y a été initiée en Mongolie. Elle raconte lundi sur Europe 1 comment l’étude de la transe pourrait aider la science.

« Il aura fallu dix ans pour reconnaître que ce n’était pas du tout un état psychopathologique », a observé lundi sur Europe 1 Corine Sombrun, écrivaine, ethno-musicienne et spécialiste de la transe chamanique, une pratique qu’elle découvre en Mongolie et qui est devenue l’objet d’études scientifiques. Au début des années 2000, elle se rend en Mongolie dans le cadre d’un reportage pour la BBC et assiste à une séance de transe chamanique, « au son d’un gros tambour qui fait à peu près un mètre de diamètre. Le chamane commence à jouer du tambour et ça fait un effet auquel je ne m’attendais pas du tout, c’est à dire que je me vois en train de sauter, bouger. Et puis surtout, il y a des sons qui sortent de ma gorge », raconte l’écrivaine.

[…]

Écouter l’interview

Leave A Comment